Prestige de l’uniforme, connerie sous toute ses formes

Oui, j’aurai pu faire une citation d’un auteur de polar, d’un cinéaste, d’un philosophe ou citer une chanson comique (surtout que la chanson d’amour entre Annie Cordy et un CRS était gratiné, et les Wriggles sont pas mal non plus…), mais j’ai préféré citer Trust. Puisque je vais parler d’une BD qui aurai pu passer les mailles du filets si un site d’éditeur et de lecture en ligne de BD (Manolosanctis, pour ne pas le nommer, et qui a dû fermé pour cause de faillite) était encore ouvert. J’ai nommé Obsidion, chronique d’un embrasement volontaire.

1er novembre2005. Jacques Chirac est au pouvoir, Dominique De Villepin est premier ministre et Nicolas Sarkozy est ministre de l’intérieur. La vie en banlieue est difficile, les familles se déchirent et les patrouilles sont chauffé à blanc. Ce premier novembre, c’est ce jour ou deux adolescents ont trouvé la mort dans un tranformateur EDF, pour échapper à un contrôle de routine. Le ministre de l’intérieur et les syndicalistes commence à lancer les explications les plus abracadabrantesques, comme quoi les jeunes cambriolaient et manquaient de respect aux forces de l’ordre, qu’il y ait eu des coups de feu. et la réponse concrète fut l’évacuation d’une mosquée à coup de bombe lacrymogène. S’ensuivra les émeutes dans tout le pays, les phrases chocs de Nicolas Sarkozy et des détournements de ses discours. (Ah, le Sarko Skanking…) Mais dans une banlieue insalubre, instable et meurtrie, se relever et difficile.

C’est dans cette histoire que se trouve Remedium, gardien d’enfant de maternelle et dessinateur vivant en banlieue, ne sachant pas s’il est victime, rebelle ou simple observateur dans cette histoire, et qui préfère raconter cette histoire au jour le jour, racontant la détresse des jeunes de banlieue, de ses habitants, les descentes de CRS et le spleen des pompiers débordé de tout les cotés quand les voitures et les abribus sont en train de bruler.

Obsidion,  chronique d’un embrasement volontaire, dessiné et scénarisé par Remedium est disponible aux éditions de l’esprit frappeur, et vous pouvez le lire ici. Il fut aussi en prépublication sur MédiaPart et disponible sur manolosanctis, mais la mort de l’un (manolosanctis est en faillite et avec elle disparait sa liseuse) entraine la non-disponibilité de l’autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :